Le freelance, ça vaut le coût?

La fin de 2018 approche et, comme à chaque année, je commence à penser aux impôts. Je me force et j’entre mes chiffres dans mon tableau Excel que j’ai coloré et agrémenté de belles typos dans l’espoir d’y porter un minimum d’intérêt. C’est à ce moment que la grande remise en question refait surface.

Il y a comme une ligne invisible qui délimite le «ça vaut la peine» du «what’s the point». Ça fait 4 ans que j’essaie de mettre un chiffre, une valeur sur cette ligne et je suis incapable. Il y a tellement de variables en jeu.

Voici la question:

Quel est le revenu annuel nécessaire pour que les heures et les efforts investis soit rentables financièrement?

Et les arguments/facteurs qui me trottent dans la tête sont:

  • Vouloir éviter la tâche de la déclaration de taxes en restant en dessous de 30 000$ annuellement

  • Le 20h/semaine que j’ai de disponible pour travailler, car tel était le but premier de partir à mon compte

  • Est-ce qu’un petit revenu annuel nuit à ce que nous pourrions retirer si j’étais à la charge de mon conjoint, tout simplement?

  • Est-ce que j’ai un travail «scalable»? Comment augmenter mon revenu sans augmenter mes heures?

PERSONNELJo @ tgim