Les 5 erreurs que tu feras en te lançant en affaires

5-erreurs-que-tu-feras.jpg

J'aurais pu appeler cet article «Les 5 erreurs à éviter en te lançant en affaires» mais ça aurait été du bouillon de poulet pour entrepreneur... beurk! Parce que ces erreurs, fort probable que tu vas les faire. Même si tu te dis «No-non, pas moi.» J'te dis, tu les feras. Et c'est correct!

Comme GaryVee dit souvent: «fail fast, fail often.» Alors oui, j'aurais aimé qu'on me prévienne de ces trappes à newbie dans le monde du travailleur autonome mais, à bien y penser, je n'aurais surement pas écouté et surtout, je n'aurais pas eu les IMMENSES leçons de vie qui viennent avec.

Alors ceci est un avertissement, un heads up de ce qui t'attends. Peut-être qu'en les anticipant, ces erreurs auront des répercussions moins graves que moi.


1. Tu chargeras moins cher pcq tu commences

Ok, selon la stratégie de l'offre et de la demande, c'est normal que ton prix demandé (pour un service par exemple) soit inférieur à celui d'une #girlboss qui roule depuis 5 ans. Mais ce n'est pas normal que, lorsque tu fais le calcul des heures travaillées versus le prix facturé, ton salaire tourne autour de 1.25$ de l'heure... AVANT IMPÔTS! #beenthere

 

2. Tu travailleras plus que jamais, genre le jour, le soir, la nuit et les weekends

Tu vas même te lever à 4h le matin pour travailler un peu avant que personne ne s'en rende compte dans la maison. Pis un jour tu vas découvrir que si tu bannies Facebook, Instagram et Pinterest entre 8h et 16h, et bien tu gagneras 200% de productivité dans ton travail. #truthbomb

 

3. Tu diras oui à tous les clients et projets qui passent

Parce que tu te dis chanceux(se) que ce client te choisisse. Parce que tu te dis que tu seras peut-être 3 mois sans contrats après. C'est vrai. Mais sache que chaque contrat qui ne fit pas avec toi, t'éloigne de ceux avec qui tu rêves de travailler.

Et si le projet t'emballe vraiment, mais le client pas tant? Si ta petite voix te dit que ce client va te faire rusher soit financièrement, professionnellement, émotionnellement ou tout ça en même temps? Court! Ta petite voix te dit vrai!
 

TRANCHE DE VIE:
Au tout début, j'ai eu un contrat où je devais retravailler la mise en page d'une présentation Powerpoint désuète et ce, pour des peanuts. Je me souviens de travailler là dessus à 11h le soir, sur ma table de cuisine en faisant le moins de bruit possible car mon bébé dormait juste à côté. J'avais full pression car la cliente ne me donnait jamais de feedback et il était minuit moins une pour l'impression.

Quand elle l'a ouvert, elle m'a crié dessus. Des insultes, des noms, m'a accusé de vouloir faire planter son projet... j'ai pleuré toutes les larmes que j'avais. Je me suis excusée 72 fois (pour absolument rien car je n'avais rien fait de mal). Non seulement elle m'a fait douter de mon travail, mais elle avait réussi à me faire douter de moi en tant que personne.

J'étais démolie. Ma petite voix m'avait avertie.

Cette cliente était une coach de vie. #ironie

 

4. Tu te commanderas 1000 cartes d'affaires super épaisses avec le métallique pis toute pcq c'est la première étape et que tu en as vraiment besoin

Il y a des exceptions mais SOUVENT, on croit à tort que la carte d'affaires est l'étape #1 et la plus importante. Ce l'était en 2001 mais plus maintenant. On l'a tous fait. Moi 2 fois plutôt qu'une. J'ai maintenant 1988 cartes d'affaires, super belles, qui prennent la poussière. Oh well, ça rentre dans les dépenses!

 

5. Tu vas négliger ta santé physique et mentale

  • t'entraîner
  • mettre le nez dehors
  • prendre 3 repas par jour
  • te coucher tôt
  • lâcher l'écran de temps en temps
  • parler d'autre chose que tes idées à ton chum
  • jouer avec tes enfants plutôt que d'essayer de taper au clavier en allaitant (ouin!)

Ça c'est la partie qui m'a fait le plus mal.

J'ai vieilli de 10 ans en 3. Je travaillais assise à l'ordinateur environs 14h par jour/nuit. J'avais le petit doigt qui ne dépliait plus, l'épaule qui ne levait pas, le poids en trop qui restait (malgré le fait que je mangeais 1 repas et demi par jour), les yeux qui me brulaient, l'insomnie qui commençait... Les signes étaient si clairs. Mon chum me le disait. Je le savais. Mais je n'ai rien fait.

Aujourd'hui je paye encore pour toute cette négligence. Je suis allée rencontrer un kinésiologue dans un gym et il m'a carrément dit que toutes mes capacités physiques s'étaient éteintes. J'ai fait 8 minutes de spinning avant de me ramasser à terre, évanouie par l'effort. J'ai 32 ans. C'était mon fond à moi. Maintenant je travailler à me remonter.

La pente est difficile. Je suis une personnalité all-in. Je ne peux pas créer un site web à coups d'une heure par jour... quand l'idée est là, j'ai avantage à la sortir jusqu'au bout. Mais je dois apprendre à doser mon énergie créative. Parce que sinon, il arrive un moment où les idées ne viennent plus... Et ça, c'est fatal!