Septembre, mon mois de self-care

_healthymond-587898-unsplash.jpg

Septembre, mois de mon coeur. Le plus beau, le plus doux et le plus inspirant à mes yeux. Les enfants rentrent à l’école, heureux de retrouver une routine réconfortante. Moi, je retourne à mes projets, heureuse de retrouver mon petit studio, mon café et mon Spotify qui jouera des ballades acoustiques. Le 26 c’est ma fête alors j’ai décidé qu’en septembre, ce sera du self-care à profusion.

En lisant les dernières lignes, soit honnête, as-tu eu une pensée du genre: «té ben toi!?» ou «c’est facile quand tu as du temps». Comme une petite pointe d’envie, ou de jugement. Ou peut-être que tu as carrément pensé que j’étais égocentrique de vouloir faire un mois de self-care?

Si c’est le cas, je ne t’en veux pas. J’ai longtemps été frustrée de voir les pros du self-care sur Instagram s’exfolier au sucre et se crèmer au miel… who the f*** has the time for that? Mais j’ai compris que de me fâcher après ces filles, voulait simplement dire que j’aurais tout donner pour me rouler une pierre de jade dans’face pendant 28 minutes moi aussi (it’s a thing, look it up).

Alors vas-y, TU MÉRITES un mois de self-care toi aussi.

Je ne sais pas pour toi, mais personnellement, j’ai eu plusieurs nouveaux bobos dans les 2 dernières années, comme si la trentaine voulait m’avertir qu’il était minuit-moins-une pour commencer à prendre soin de moi. Alors je n’ai pas le goût d’attendre qu’il soit trop tard… j’ai envie d’y prendre plaisir et de me faire ce cadeau, peut-être même plus qu’une fois par année!


 

Mon plan pour mon mois de self-care
|

UN MASSAGE DE 90 MINUTES

Pas 60… 90 belles et longues minutes de détente. Je vais peut-être répéter ça tous les mois même. Les longues heures assise devant l’ordinateur ont détruit mes épaules et ma posture au complet. Alors pour une fois, je vais utiliser les assurances qui nous coûtent si cher à l’année.


UNE MARCHE TOUS LES MATINS

Le matin, je vais porter mes enfants à pieds car nous sommes à 5 minutes de l’école. Mais au lieu de revenir tout de suite à la maison, je fais un lonnnng détour le temps d’écouter le dernier épisode du podcast de Chalene Johnson.

C’est quoi de stationner ton auto plus loin, ou de sortir le midi faire un simple tour du bloc? Les gens qui fument sortent toujours, beau temps mauvais temps, même dans le jus, occupé par dessus la tête. Alors le petit 10-15 minutes de marche doit devenir un BESOIN aussi vital qu’une puff (même à -40 l’hiver).


DU YOGA AU LIEU DE LA TÉLÉ

Mon chum et moi on vient de terminer la série La Casa de Papel sur Netflix et, même si ça fait longtemps que je n’ai pas vu qqchose d’aussi bon, j’avais hâte que ça finisse pour recommencer à me coucher à une heure décente. Alors j’ai remplacé ma dernière heure avant le coucher par un petit Yoga with Adriene, une pose de restaurateur et un peu de lecture. Grosse différence, surtout au lever!


UN FACIAL CHEZ MAISON JACYNTHE

Rien à voir avec un facial ordinaire, le soin thérapeutique de Maison Jacynthe est une expérience totale, de la tête aux pieds. L’automne est le meilleur moment pour se l’offrir, histoire de préparer notre peau à l’hiver. En plus, ils viennent d’ouvrir un salon à Ste-Thérèse!


UN SOUPER AVEC UNE AMIE QUI ME MANQUE

Je vais juste déposer ça ici… et si tu as besoin de plus de faits qui le prouvent, écoute le TED talk.

The Italian island of Sardinia has more than six times as many centenarians as the mainland and ten times as many as North America. Why? According to psychologist Susan Pinker, it's not a sunny disposition or a low-fat, gluten-free diet that keeps the islanders healthy -- it's their emphasis on close personal relationships and face-to-face interactions.

 
 

En conclusion, prendre soin de soi, c’est loin d’être égocentrique. Le self-care, c’est d’être conscient de l’importance de mettre son masque à oxygène en premier.

LE FERAS-TU?